Développé par Energies Demain et soutenu par l’ADEME, l’Atlas de l’Autoconsommation collective est une solution web permettant l’identification territoriale de sites propices au développement de projets photovoltaïques d’autoconsommation collective.

Date de création
2020
Partenaire ADEME, Métropole Rouen Normandie
Thèmes Energies renouvelables, Autoconsommation collective

Cadastre solaire

Cadastre énergétique

Modélisation du réseau BT

Un outil pour accélérer le développement de l’autoconsommation collective

L’outil AtAC identifie, sur un territoire ou un parc de bâtiments, les groupements d’autoconsommation collective les plus performants d’un point de vue économique. Il s’appuie sur :

  • Un cadastre énergétique des bâtiments qui reconstitue et cartographie par usage les consommations énergétiques et courbes de charge
  • Une reconstitution de la facture énergétique à la maille du bâtiment intégrant les coûts de fourniture, réseaux, et taxes
  • Un cadastre solaire : pré-existant, ou modélisé par Energies Demain
  • Une modélisation du réseau BT
  • Un algorithme d’optimisation intelligent, basé sur le Taux de Rendement Interne (TRI)
  • Une interface ergonomique

    AtAC a été conçu pour permettre à l’utilisateur de définir au mieux les paramètres clés des simulations :

  • Approche par cas d’usage et définition du périmètre par l’utilisateur : recherche de consommateurs potentiels autour d’un bâtiment producteur identifié, réflexion à l’échelle d’un parc bâti défini par l’utilisateur, approche par typologie de bâtiments
  • Import de données réelles : courbes de charge, grilles tarifaires et courbes de production
  • Définition des paramètres économiques : hausse des tarifs de l’électricité, subventions, valorisation du surplus, coûts d’investissement
  • Une restitution cartographique et pédagogique des résultats

    Pour mieux appréhender les enjeux de l’autoconsommation collective AtAC restitue les résultats selon le point de vue de chacun des acteurs (groupement, producteurs, consommateurs) :

  • Des indicateurs physiques : production, consommation, taux d’autoconsommation, taux d’autoproduction
  • Des indicateurs économiques : TRI, temps de retour, coûts d’investissement, économies sur la facture énergétique